Comment se pose un ballon thermodynamique ?

ballon thermodynamique

Publié le : 12 février 20216 mins de lecture

Vous souhaitez faire baisser votre consommation énergétique et avoir en même temps une source de production d’eau chaude écologique ? Dans ce cas, vous pouvez opter pour un ballon thermodynamique. En récupérant les calories disponibles dans l’air, il vous permet de procurer une véritable eau chaude sanitaire et de profiter de plusieurs aides écologiques.

Focus sur le ballon thermodynamique

Appelé également chauffe-eau thermodynamique, un ballon thermodynamique est un système qui produit de l’eau chaude sanitaire. Au moyen d’une pompe à chaleur, son principe est de récupérer toutes les calories présentes dans l’air ambiant pour procurer une source de chaleur qui permettra de chauffer l’eau du ballon. Si l’air prélevé est trop froid ou la pompe à chaleur est soudainement affaibli, une résistance électrique peut également prendre le relais. Il existe 2 types de ballon d’eau chaude thermodynamique à savoir le ballon thermodynamique split et le ballon thermodynamique monobloc. Le premier est un chauffe-eau moins bruyant qui est placé à l’intérieur de votre habitat tandis que le deuxième s’installe dans le garage, car il est plus bruyant. Toutefois, il est plus facile à installer. Afin de bénéficier des avantages de ce système de chauffage, vous devez l’installer correctement et choisir un emplacement adéquat. Pour y arriver, vous devez bien comprendre les étapes d’installation de chauffe-eau thermodynamique.

Comment bien installer un ballon thermodynamique ?

L’installation de chauffe-eau thermodynamique n’est pas compliquée. Il suffit juste de suivre quelques étapes. Assurez-vous d’abord que vous disposez d’un espace suffisant pour l’installer et que la pièce qui l’accueillera soit suffisamment aérée. Il doit être placé dans une pièce ayant au moins une surface de 10 m2 et un volume d’air minimum de 20 m3. Il doit être également posé bien droit afin d’assurer une bonne évacuation des condensats. Lorsque vous avez rempli ces conditions, vous pouvez commencer à mettre en place votre ballon thermodynamique. La première étape consiste à le fixer au sol au moyen de sa patte de fixation. Orientez ensuite les sorties hydrauliques en direction des raccordements en attente de votre pièce. A l’aide d’un flexible, vous pouvez maintenant brancher l’eau chaude en raccordant sa sortie au réseau d’évacuation de votre maison. Vous devez après installer le groupe de sécurité sur l’entrée d’eau froide afin de protéger votre appareil contre les pics de pression. L’eau froide peut ensuite être branchée. L’étape suivante consiste à connecter l’évacuation des condensats. Pour ce faire, vous devez la relier à l’évacuation des eaux usées. L’eau de condensation procurée par la pompe à chaleur est, en effet, regroupée par un tuyau disposé en anneaux. Afin d’éviter toute fuite, assurez-vous que tous les raccordements soient bien étanchéifiés. Vous pouvez enfin effectuer les branchements électriques du ballon thermodynamique.

Quels sont les avantages d’un ballon thermodynamique ?

Un ballon thermodynamique est très économique, car il permet de baisser votre facture d’électricité. Il est aussi en mesure d’optimiser l’énergie électrique de votre logement. Grâce à son coefficient de performance, il permet de vous procurer d’une eau chaude 3 fois moins chères qu’un ballon électrique. Il est également conforme à une énergie renouvelable. En effet, il récupère toutes les calories disponibles dans l’air, grâce au système de pompe à chaleur qui le constitue. D’où une source d’énergie inépuisable et une production d’eau chaude écologique. Il rejette d’autant plus 10 fois moins de gaz carbonique qu’une énergie fossile comme le fioul ou le gaz. Par ailleurs, un ballon d’eau chaude thermodynamique est un système éligible aux aides écologiques si vous avez décidé de le faire installer par un expert RGE. Vous aurez ainsi droit à un crédit d’impôt de 30 % dans le cadre d’une rénovation énergétique. Opter pour ce type de chaudière vous offre aussi l’embarras du choix. Vous aurez le choix entre plusieurs options de chauffage dont le modèle connecté, le mode automatique, l’anticorrosion et les bouches orientables. De plus, un chauffe-eau thermodynamique n’est pas onéreux.

Comment bien choisir un ballon thermodynamique ?

Avant de choisir un ballon thermodynamique, vous devez d’abord déterminer le nombre d’occupants dans votre maison. Vous pourrez ainsi choisir facilement la taille et la capacité du ballon qui correspond à vos besoins. A titre indicatif, un adulte consomme en moyenne 50 litres d’eau chaude quotidiennement et un enfant 25 litres. Pensez aussi à vérifier son niveau sonore surtout s’il doit être placé près de votre salon ou de vos chambres. Choisissez, dans ce cas, un modèle assez silencieux qui produit un son maximum de 50dB. Le coefficient de performance est aussi un critère de choix capital à considérer. Il s’agit, en effet, du rapport entre la puissance de chauffe du ballon thermodynamique et sa consommation. S’il affiche par exemple un coefficient de performance de 4, c’est qu’il produit alors 4 kW de chauffage pour 1 kW d’électricité consommé. Vous pourrez ainsi choisir la puissance de chauffe qui convient à vos besoins. Le choix d’un ballon thermodynamique doit se faire également en rapport avec le temps de montée en température que vous souhaitez.

Trouver un plombier à Courbevoie directement en ligne
Pourquoi plomber votre compteur ?

Plan du site