Quels sont les différents types d’interrupteurs / poussoirs ?

Pour une gestion optimale de l’éclairage aussi bien en intérieur qu’en extérieur, vous devez bien faire le choix des interrupteurs qui équiperont votre installation électrique. Pour ce faire, il est conseillé de prendre en compte un certain nombre de critères notamment le montage, les normes de qualité et de sécurité ou encore l’usage. Mais quels sont les différents types d’interrupteurs existants ?

Interrupteur : de quel dispositif s’agit-il ?

Tout interrupteur, quel que soit son type et son modèle, a pour rôle d’interrompre ou d’établir une alimentation électrique. Généralement, l’interrupteur commande l’éclairage mais il peut également commander une prise de courant. Dans la construction moderne, des interrupteurs sont également installés pour assurer la commande de portes ou portails automatisés, de volets roulants, de stores et bien d’autres encore. L’interrupteur est conçu pour pouvoir interrompre un courant électrique sans exposer l’utilisateur à des risques d’électrocution.  Bien entendu, le dispositif doit répondre aux normes de qualité requises afin de garantir la sécurité de l’utilisateur. Les interrupteurs peuvent être catégorisés en deux en fonction de leur mode d’installation. Certains modèles sont prévus pour une installation en encastré tandis que d’autres sont conçus pour une pose en saillie. Les modèles en saillie sont surtout utilisés dans le cadre d’une rénovation afin d’éviter de travaux liés à l’encastrement. Quant aux interrupteurs en encastrés, ils répondent parfaitement à vos critères esthétiques. A noter également qu’il existe des modèles prévus pour une utilisation en interne et en externe.

Les types de poussoirs disponibles sur le marché

Lors de l’achat d’interrupteurs qui équiperont vos installations électriques, commencez par déterminer les modèles disponibles. Le modèle le plus courant est celui dit à simple allumage. Il permet de commander un seul récepteur. Pour la commande de deux luminaires différents, c’est un interrupteur à double allumage qu’il vous faut. Grâce à ce dispositif, vous pouvez gérer deux sources d’éclairage différentes depuis un même endroit. Des interrupteurs automatiques sont également disponibles sur le marché. Il s’agit de modèles équipés d’un détecteur de mouvement. Ce type d’interrupteur actionne automatiquement la lumière en cas de mouvements humains. Son utilisation est recommandée notamment dans les couloirs, en sous-sol ou encore dans les caves pour davantage de praticité. Pour une gestion plus confortable de l’éclairage, l’utilisation d’interrupteurs va-et-vient constitue un excellent choix. Ces dispositifs permettent déteindre ou d’actionner un ou plusieurs luminaires depuis n’importe quelle pièces. Dans la construction moderne, d’autres types d’interrupteur sont recensés notamment l’interrupteur à accès sécurisé et l’interrupteur temporisé.

Comment optimiser le choix d’un interrupteur ?

Pour bien choisir un interrupteur, commencez par identifier le modèle qui répond au mieux à vos besoins et qui contribueront à la décoration de votre intérieur. Une fois que c’est fait, vérifiez la qualité du produit que vous avez choisi en vous référant aux normes de qualité et de sécurité en vigueur. Vous devez lire la note NF C 15-100 sur le produit de votre choix pour vous assurer qu’il respecte les normes de sécurité requises en France et dans toute l’Europe.

S’équiper de prises connectées : une bonne idée ?
Comment changer un fusible ?