Travaux d'électricité,
comment ça fonctionne ?

Travaux électriques

Coupure de courant

Panne électrique

Les avantages de recourir à un technicien expérimenté

Quand & pourquoi faire à appel à un électricien professionnel ?

En confiant votre installation électrique à un professionnel, vous bénéficiez d’un travail rapide. Car il n’y a rien d’agréable à se trouver à la maison ou encore au bureau sans électricité ou sans climatisation. Grâce à son savoir-faire et ses compétences, l’électricien est en mesure de résoudre votre problème rapidement et de vous faire retrouver votre vie confortable et douillette.

De plus, il ne faut pas oublier que l’électricité est dangereuse et qu’une électrocution peut entraîner la mort. En tant que professionnel, l’électricien connaît parfaitement les normes de sécurité à respecter ainsi que les outils électriques à utiliser. Il est donc l’interlocuteur idéal pour réaliser l’installation d’équipements électriques, de disjoncteurs, de sonnettes, de prises intelligentes ou encore de transformateurs.

D’autre part, faire appel à un technicien est incontournable pour avoir une installation encastrée ou non, d’une grande fiabilité. Il est d’ailleurs en mesure de vous donner une attestation certifiant que les travaux de mise en place de plaques murales ou de câblage de surface ont été faits selon la norme NF C 15-100. Ce document vous fera bénéficier des aides étatiques pour les cas de rénovation électrique.

Quels sont les principaux problèmes électriques domestiques ?

Les pannes électriques les plus répandues

Problèmes de luminaires

Vos lampes peuvent refuser de s’allumer
ou se mettre à clignoter.

Dysfonctionnement des prises électriques

La prise devient anormalement chaude ou ne fonctionne pas.

Vétusté des installations électriques

Les fiches électriques et les câbles sont trop anciens et mettent en danger la sécurité des occupants de la maison.

Comment trouver un bon électricien à Paris ?

Les petits travaux à confier à un électricien

Petits travaux électriques

Réparer une prise de téléphone

Faites réparer votre prise de téléphone si votre connexion Internet ne marche pas.

Réparer une prise électrique

L’utilisation de testeurs permet de diagnostiquer l’origine du problème.

Poser une goulotte électrique

La pose de goulotte électrique facilite la gestion de câbles et permet de cacher ces derniers.

Tester la prise de terre

L’utilisation d’un multimètre ou d’un voltmètre permet de tester la tension d’une prise de terre.

Installer un variateur de lumière

Le variateur est utile pour moduler l’intensité de la lumière dans une pièce.

Comprendre la couleur des fils électriques

Jaune ou vert : la terre ; rouge ou marron : phase ; bleu clair : neutre.

Installer un interrupteur extérieur

Un électricien professionnel sait choisir un modèle d’interrupteur étanche pour l’extérieur.

Installer une prise TV

Il s’agit d’une opération d’esthétique afin de cacher les câbles et les fils électriques.

Conseils

Quels réflexes & précautions à prendre avant tous travaux d’électricité ?

Qu’il s’agisse de petits travaux de bricolage ou d’installation électrique de grande envergure, il convient à chaque fois de prendre des précautions afin d’éviter tout accident. En premier lieu, il ne faut jamais travailler tant que le circuit électrique reste ouvert. Si vous ignorez l’endroit où sont situés les coupe-circuits, fermez carrément le disjoncteur de l’ensemble du logement et appliquez une longueur d’adhésif sur les fusibles.
Les outils à utiliser pour l’installation de tableaux à disjoncteurs, d’interrupteurs différentiels, ou de prises de courant alternatif par exemple, doivent être dotés de manches isolants. Il est également conseillé de porter des vêtements près du corps, ce qui évite de se coincer dans un câble ou tout autre élément qui peut engendrer un accident. D’autre part, il est important de respecter les normes en vigueur, notamment la norme NF C 15-100 dont la dernière mise à jour date de 2016.

En ce qui concerne les équipements électroménagers, il faut qu’ils soient toujours reliés par un conducteur de protection qui aboutit à une prise de terre. En outre, vous devez veiller à ce que les socles de prises électriques et des interrupteurs placés dans les pièces humides ne comportent jamais de partie métallique accessible. Cela concerne notamment les salles de bain, les buanderies, les cuisines, etc… Le matériel électrique à installer dans ces endroits doit respecter des normes spécifiques, en particulier en matière d’étanchéité.

Comment réduire sa facture d’énergie ?

Réussir sa rénovation énergétique

Bien choisir sa climatisation

Le nombre d’habitants de la maison, la surface des pièces et l’isolation de celles-ci, le climat de votre maison, les sources de chaleur, le climat de votre région ainsi que le type de ventilation que vous souhaitez influent sur le choix de votre climatisation.

Choisir son système de chauffage

Le chauffage représente en moyenne 65 % de la consommation d’énergie d’un logement. Il est donc important de bien savoir choisir entre la géothermie, les pompes à chaleur, le bois… Les principaux critères de choix sont l’efficacité, l’installation, le coût, l’utilisation et le stockage.

Comment reconnaître une vieille installation électrique ? Quels risques ?

Normalement, une installation électrique est considérée comme obsolète si elle date d’avant 1974. En fait, il faut procéder à une remise aux normes si votre installation n’est pas équipée d’un disjoncteur, d’un dispositif différentiel, de parasurtenseurs, d’une liaison équipotentielle dans les locaux renfermant une douche ou une baignoire, et de protection mécanique des fils électriques par le biais de moulures, de plinthes ou de conduits en matière isolante. Une installation électrique vétuste augmente les risques d’électrocution, d’intoxication par combustion de produits nocifs, d’incendie, de dommages sur les équipements électroménagers, etc…